riviere

 

J'adopte pour l'année 2012 à l'attention de tous les sympathisants des Sentiers du Bivouac ce magnifique témoignage, offert par Omraam Mikhaël Aïvanhov et évoquant ses jeunes années passées dans le massif du Rila en Bulgarie auprès de Peter Deunov. Jeune homme, il fut un ardent pratiquant du bivouac en pleine nature, passant des nuits entières à contempler les étoiles au sommet du Moussala, à 3000m d'altitude, au milieu des flocons de neige.
Voici de quoi méditer avant de s'élancer sur les Sentiers du Bivouac dès ce printemps.

« ...L'endroit où je m'étais assis était très joli, mais pas plus que les autres alentour, et je crus d'abord à une hallucination : tout s'était animé, les pierres, les herbes, les arbres étaient devenus vivants, lumineux, comme enchantés. J'étais transporté d'émerveillement, je ne pouvais plus m'arracher à ce spectacle. Le phénomène dura longtemps, et c'est là que j'ai compris l'ignorance où nous sommes de ce qu'est véritablement la nature. Derrière les apparences se cachent des réalités que nous ne soupçonnons même pas, et c'est ainsi qu'à l'exception de rares moments privilégiés, toute la vie subtile de la nature nous reste inconnue, étrangère. » (« Auprès du Maître Peter Deunov, Éléments d'autobiographie 2 » p.346)