Mon approche de la Nature est depuis ma plus tendre enfance "chamanique" par essence. Au-delà des formes, des normes, des codes, des rituels, j'ai toujours eu cet instinct viscéral d'une "présence" au-delà du visible dans la nature qui m'attirait irrésistiblement. 

 chamanisme 2012

Devenu adulte, la nature est devenue un havre inspirant qui m'a mené vers la source. Et cette "présence"n'a fait que s'accentuer, me guidant vers des rivages où le soleil, le ciel, les éléments, les forêts et les rivières sont devenus des instructeurs, des confidents, des soutiens concrets dont les manifestations m'ont souvent bouleversé de fond en comble.

 Pyramide

Conscient qu'en m'invitant dans la nature j'entre dans un sanctuaire, j'ai appris à l'approcher dans une démarche holistique, globale, aimante et spirituelle. J'ai ainsi découvert qu'en premier lieu, la nature agit comme un miroir et qu'en travaillant sur moi-même, j'améliorais la qualité de ma relation avec la nature. Tout effort sincère d'ouverture et d'élévation vibratoire prépare en réalité les conditions pour en découvrir encore davantage sur ce royaume et les merveilles qui nous y attendent, dissimulées derrière le voile d'Isis avec ses myriades de présences et la vie intense qui y règne. À chaque élan, sa réponse. 

prior 2

C'est ainsi que sans avoir eu de maître chaman, ni même suivi une quelconque tradition chamanique, j'ai pu vivre de nombreux états de conscience "modifiés" au contact de la nature. 

Sur les traces d'un chamanisme "sauvage", instinctif, mon chemin m'a amené à un constat simple : chacun peut, d'une certaine façon, devenir un peu "chaman" au contact de la nature. Tout est en nous. Si nous faisons l'effort de demander, de nous ouvrir, de chercher, et surtout d'aimer avec ardeur cette nature qui nous tend les bras, une alliance naturelle resurgit comme un écho des temps lointains pour nous donner joie, inspiration, bonheurs secrets et sensations indicibles. Ceux qui aiment la nature de tout leur être savent d'ailleurs généralement de quoi je parle. Le rôle des sentiers du bivouac n'est parfois que de réveiller un instinct qui est déjà bien présent dans la plupart d'entre nous. Nous sommes tous un peu chamans, donc.

chamanisme eau

Tout est dans l'état d'esprit et l'ambiance que nous créons ensemble, ainsi que dans les conditions offertes et préparées par le contexte des stages. Par l'harmonie, la bonne humeur, la bienveillance que nous entretenons dans nos relations nous préparons un terreau fertile. Lorsque j'amène le groupe en situation, dans une attitude sacrée et pleinement consciente au moment le plus propice possible (dans un espace sauvage préservé), les communications invisibles s'instaurent alors de façon souvent étonnantes, dans une totale mais efficiente simplicité. Pour moi, c'est totalement chamanique. Nous communiquons directement, sans artifice, sans décorum, dans une plénitude instantanée. Les esprits sont alors présents autour de nous, presque palpables, et qu'on le ressente directement ou non les bienfaits s'en font sentir sur tout le groupe, généralement sans exception. C'est d'une simplicité enfantine et c'est ce que j'aime. 

groupe 2013

Cela ne m'empêche pas de proposer également des séquences chamaniques parfois un peu plus "techniques", notamment dans le contact avec les arbres et les esprits de l'eau... ainsi que pendant la "veillée chamane".

 

chamanisme 2014 4

La veillée nocturne auprès du feu constitue ainsi un espace très propice aux élans chamans. Le rôle hypnotique de la danse et du chant permet de déclencher des leviers catharsiques, qui ouvrent des portes autorisant parfois de très belles rencontres avec l'invisible.

veillee

La gymnastique sacrée  est aussi puissante. Autre approche chamane, en douceur, dans l'offrande du corps (et qui permet d'évoquer pour certains un "chamanisme naturiste" même si la nudité n'est suggérée pour ses vertus bienfaisantes qu'à titre indicatif).

gestuelle corporelle sacrée 2

naturisme chamanique Sentiers du bivouac

La démarche chamanique ne peut être ni un déguisement, ni un loisir, ni un folklore. C'est un appel, un feu qui libère et nous porte sur les ailes de l'invisible. En venant à un stage des sentiers du Bivouac vous ne trouverez pas forcémment de plumes, de conques, d'objets de pouvoir, de rituels formels (même si je porte aussi un grand intérêt à tous ces éléments de la tradition chamane !). Tout au plus des tambours quand même (indispensable), et des rituels allégés, dans l'inspiration du moment. Néanmoins c'est une quête, toute en douceur et en transcendances douces, qui ne peut être apparentée à mon sens qu'au chamanisme dans une version panthéiste non-formelle, spontanée, accessible et originale. 

chamanisme 2014 2

Nous sommes ici clairement entre 2 mondes, baignés par des courants intenses qui nous portent, nous façonnent au contact de cette nature intime, secrète, profonde. Rien n'est le fruit du hasard, nous sommes couvés, observés et encouragés, engagés dans une aventure audacieuse et conscients aussi de nos responsabilités. Nous donnons notre amour, notre disponibilité (et notre humour également, ingrédient indispensable pour garder les pieds sur terre !) et en retour nous recevons des éléments précieux, rares et sans équivalents : le nectar de la nature, une allégresse, une respiration subtile de l'âme où nous pouvons ressentir qu'une part secrète de notre être vibre à des accords insoupçonnés.

...Dans la réalité d'une vibration totalement chamane :-)