main chamane

 

Dans la perspective du Bivouac "Natcham" (destiné aux "bivouacoeurs" souhaitant approfondir l'expérience de la vie en pleine nature), voici venu le temps d'évoquer une facette complémentaire de nos activités évoquée dans l'Article sur les Peintures Corporelles. 

Nous en sommes encore aux balbutiements en quelque sorte, depuis quelques années nous avançons doucement dans ce domaine qui permet de se rapprocher des saveurs sauvages qui peuvent illuminer un séjour aux sentiers du bivouac : les Peintures Tribales. 

cecles

Nous peindre le corps avec les ocres a donné lieu à des séquences mémorables, insolites, festives aussi. 

Maintenant avec la notion de peinture tribale nous pouvons aller encore plus loin. 

Ces formes, ces lignes et ces courbes ont un pouvoir. Un pouvoir magique d'alignement sur les forces de la nature. Les peuples premiers l'ont compris et utilisé depuis la nuit des temps

cercles spirales lignes

C'est une nouvelle peau, un langage par les signes, un envoûtement éclairé qui appelle à nous les forces de vie qui sommeillent. 

Nous choisissons tous un nouveau nom pour le temps des bivouacs. Cette parure de signes est aussi une nouvelle signature, comme un appel auquel nous offrons un espace de résonance chamanique qui peut aussi avoir un lien, dans certains cas, avec un de nos animaux-totem.

motifs visages

Il y a une dimension ludique et sensorielle aussi dans cette manière d'investir notre corps, néanmoins dans l'idéal cette technique des peintures tribales a quelque chose d'une médecine chamane, c'est un acte plus impliquant qu'il n'y paraît et je souhaiterais à l'avenir lui apporter toute sa dimension. C'est un acte symbolique fort, qui demande une préparation, et du temps aussi...

peintures corporelles

 

Ces peintures devraient correspondre dans l'idéal à un processus conscient et ne pas être utilisées à la légère, afin d'en retirer quelque chose de vraiment utile. Bien entendu quoiqu'il arrive ce sera un moment original, marquant, un acte symbolique qui laissera un beau souvenir durant ce cérémoniel dédié aux forces de créativité qui sont en nous.

Chaque motif contient sa propre force. Il ne s'agit en aucun cas de chercher un effet graphique mais plutôt de rechercher l'onde de forme, l'énergie picturale qui sera la plus à même de nous intégrer à la nature, de nous envelopper dans des courants harmonieux et pleins de vie en agissant sur nous et également sur ceux qui sont autour de nous.

Les champs de force de notre corps attireront naturellement à eux ces énergies comme de petits vortex, certains directement reliés à nos chakras : nombril (en réalité, plexus solaire), diaphragme, poitrine, pubis etc. C'est un festival d'ondes par les courbes, les spirales, les cercles, les points, les traits rectilignes.

Chaque signe est comme la lettre d'un alphabet secret.

courbes

Une spirale par exemple contient tout un langage, très différent de celui du trait droit ou encore du point. 

L'essentiel sera de respecter un langage commun fondé sur les différents signes fondamentaux : cercles,  spirales, courbes, traits droits, points, mandorles etc.

Les diverses combinaisons et associations de ces signes créent une oeuvre vivante sur le corps, reflet d'une dynamique subtile et intime qui nous relie à l'expérience que nous sommes en train de vivre, près du feu, sous les étoiles. 

lignes points cercles motifs divers 2

Nous pouvons créer des motifs plus artistiques aussi, mais en suivant des ondes de forme inspirées de ces motifs. Ce qui compte, c'est l'élan, la dynamique des marques que nous allons laisser sur notre corps. Les motifs doivent accompagner le corps et l'exalter sans lui imposer une représentation extérieure étrangère à sa propre cohérence (donc vraiment rien à voir avec le body painting figuratif, très esthétique mais sans aucun rapport avec notre démarche !)

Ces photos ont une force crue et saisissante, en droite ligne du fond des bois. Je les affiche aussi afin de permettre à ceux qui nous rejoindront d'avoir un repère et une idée de ce que ça peut donner...Et si jamais certains veulent essayer d'ores et déjà chez eux en attendant, pourquoi pas. La technique est simple : charbon de bois (obtenu en chauffant des bouchons de liège par exemple) ou carrément peintures à l'ocre (attention, si vous ne faites pas ça en extérieur ça risque de poudroyer un peu partout !).

lvs auto (3)w

À noter aussi que la nudité s'harmonise idéalement avec les peintures tribales mais je le rappelle, la nudité n'est pas impérieuse donc vous avez aussi la possibilité de réaliser vos peintures sans être totalement nu.

Pour nos esprits occidentaux ça peut avoir un caractère déroutant mais en réalité nous ne faisons que reproduire une pratique naturelle issue du fond des âges, un rite qui nous relie à la terre et au ciel, dans la force sauvage et libre des courants harmonieux de la nature avec laquelle certains peuples premiers ont su rester en connexion...

v (3)v (1)

peiture corporelle tribale chamane peuple premier