Rêve de Samain

 En cette période où tout dans la nature nous incite à l'intériorisation, à un recentrage dans l'intimité de l'être, des portes s'ouvrent dans le secret du coeur. C'est l'essence même de la vieille fête celte de Samain ("cho-ween"), que nous avons célébré ce début novembre par un feu qui a marqué pour nous, dans la nature, le départ de la saison de l'ombre et de la plongée féconde et symbolique dans le chaudron du "maître de l'abyme", maître de la nature et des destinées. Cette période est cruciale, et prépare chaque année une gestation dans le monde nocturne pour sortir du chaudron ressuscités, régénérés, avec les feux de Beltaine pour point d'orgue au mois de mai. Mais en attendant le travail commence, et avec la chute des dernières feuilles la nature nous murmure un chant secret auquel nous devrions savoir tendre l'oreille. Si à l'occasion de la Samain le royaume secret des Sidhs s'ouvre, il existe en nous une dimension qui n'aspire aussi qu'à émerger et s'épanouir... 

Pour ça il faut savoir ralentir l'activité, prendre le temps, s'écouter...Dans la frénésie de la vie moderne cet espace pourtant essentiel n'est plus respecté. 

C'est pourquoi il est indispensable de se réserver un espace pour suspendre le temps, accompagner l'automne qui étend son manteau bienfaisant pour nous retrouver au coeur de nous-même, le temps d'un week-end ou d'une nuit. Au coeur de cet espace, j'évoque les feux de l'été, je repasse en revue tous les éclats de la saison passée et honore les dieux invisibles. Mais pour ça, une condition devient indispensable...Comme une attente dans l'azur hivernal. Quelque chose qui a trait à ma légende personnelle, en écho au monde de lumière dont nous fûmes issus autrefois. Je m'aligne aux échos muets de la forêt et aux murmures qui exhalent les songes de l'automne. Le monde souterrain m'envoûte, m'attire et m'aspire sous les ramures décharnées. Tronc brut, sève enfouie et racines pensantes, l'automne distille ses elixirs et je m'abreuve à une source opiacée, chargée de mémoires et de rêves. Dans le songe d'une nuit d'automne, je renaîs enfin à moi-même.

Quelque chose émerge, puissamment. Comme une certitude. Je plonge dans mes rêves, et deviens lucide. Derrière le voile un peu blafard des "réalités" quotidiennes je vois un monde qui chante, danse et me sourit. Ce monde vibre avec une force qui ne trompe pas. Un guide s'avance, me tend la main et m'incite à m'élancer. Confiant, je saute la dernière barrière et entre de plein-pied dans le Tertre invisible, athanor de mes rêves les plus puissants. 

reveur 2

Sans doute suis-je porteur d'un rêve en effet...De ces rêves qui nous portent et nous rapprochent de nous-mêmes. Le rêve peut s'avérer être un chaman, un auxiliaire puissant. D'un de ces rêves sont nés les Sentiers du Bivouac, comme un rêve éveillé...

Ensemble nous créons, donc nous rêvons, à notre façon. L'émergence des Sentiers du Bivouac, expérience un peu à part de la sphère "nature-néo-chaman", constitue une entrée de plein-pied dans l'univers créateur du rêve. Je propose ici un espace inédit, prospectif, créateur d'univers avec la nature et les esprits qui l'habitent de leur lumière. Avec l'être humain au centre, dans une quête de retour à l'essentiel, tendu vers les immenses domaines qui l'environnent et qu'enfin peut-être il essaie de voir et ressentir, comme dans un rêve...Nous essayons ici de nous affranchir en quelque sorte de la pesanteur du réel que la société humaine développe avec fracas, et qui n'est d'un certain point de vue qu'une illusion.

rêve 2

N'oubliez surtout pas de consacrer du temps à vos rêves, car c'est aussi, d'ailleurs, la seule réalité que vous emporterez avec vous plus tard dans l'autre-monde...

Et si votre rêve est en résonance avec celui des Sentiers du Bivouac, laissez-moi vous apporter pendant quelques jours cette bouffée d'air pur qui vous portera sur ses ailes, à la conquête de votre propre rêve, entre l'éclat du soleil et les charmes fertiles de la lune...Laissez le pouvoir de vos rêves chevaucher à la conquête de vous-même pour une expérience inoubliable entre forêt, montagne, rivière, étoiles et immensité du ciel au-dessus de nos têtes !